BMW E46 325I

Et une de plus ! Longue histoire que je vais vous raconter.

Pour faire suite au projet BMW cité dans l’article de présentation de la 320D, je devais trouver une E46 pour swap toute la partie moteur, boite et périphériques comme le circuit d’essence, faisceaux etc pour convertir la 320D en essence. L’idée était d’en trouver une en Angleterre car elle sont bien moins chères qu’en France, pour au final me retrouver avec une E46 essence LHD sans me ruiner.

Certains critères de recherche étaient plus importants que d’autres :

  • La motorisation (critère impératif) devait être un M54B25 au minimum, donc 325I (M54B25), 328I (M52B28) ou 330I (M54B30 ) étaient acceptable. Mais plus on monte en cylindrée, plus elles sont chères. Je voulais pas moins qu’une 325I par rapport aux performances.
  • Si possible la même face avant, 5 portes et même couleur que la 320D (titan silver) pour avoir des pièces de rechange de carrosserie.
  • Le type de boite n’était pas important, boite auto pour avoir un pont court et moins chère mais aussi moins de dégâts au niveau du berceau arrière (silentblocs, points d’encrages qui s’arrachent du châssis), ou boite manuelle pour ne pas avoir à faire la conversion mais trouver un pont court par la suite.

J’ai scruté les annonces sur Facebook, Gumtree et AutoTrader pendant des semaines voir quelques mois, ça s’est avéré être beaucoup plus compliqué que ce que je pensais. Je me suis rendu compte que j’ai eu de la chance de conclure l’achat de l’IS200 RHD en 3j entre le premier contact avec le vendeur et le jour d’achat !
La dernière occasion que j’ai trouvé et qui allait se conclure était à côté de Londres, après avoir étudié toutes les possibilités que j’avais pour le voyage, estimé le coût que ça représenterait mais surtout la complexité car il ne fallait pas que quelque chose coince ou je resterai bloqué quelque part, j’ai jeté un œil sur Leboncoin par hasard et trouvé l’occasion que je vais présenter.

La voiture :

BMW E46 325I 192cv pack luxe de 2001 avec 199.100km. Comme dis avec la 320D, je n’évoques pas les prix d’achat de mes voitures habituellement mais dans le cas de ce projet drift a budget limité je trouves intéressant de le dire. Celle-ci a été achetée 1200€ hors frais de rapatriement.

– Extérieur :

C’est une berline avec la même face avant que la 320D pour avoir des pièces de carrosserie, seule la couleur (Steel Gray) change mais c’est juste une nuance de gris différente, ça reste tolérable sans repeindre.

Elle est débadgée, je sais pas si sur cette génération c’était une option ou si ça a été fait par un de ses anciens propriétaires.

On notera que la ligne est encore d’origine. Pas de fuite d’échappement du peu que j’ai pu entendre.

Globalement de carrosserie elle est propre ! Il n’y a que quelques accrocs à l’avant mais pour une parisienne elle est en super état extérieur !

Le plus gros défaut qu’elle a en carrosserie c’est une « fissure » de peinture en haut à gauche de la calandre de gauche sur la photo.

Les phares méritent un petit coup de polish pour les rajeunir. C’est la version sans xenons/ lentilles, donc pas de lave phares non plus. Par contre elle a les clignotants blancs, est-ce qu’ils sont d’origine pour celle-ci ou est-ce qu’ils ont étés changés à un moment donné je ne sais pas.

Les jantes sont en assez bon état, quelques marques de trottoir et des éclats de peinture, les jantes ont du être nettoyées souvent mais pas démontées donc encrassement avec la poussière de plaquettes à l’intérieur. Ecrous antivol d’origine, j’ai l’embout qui va avec, ouf !

Le peu que j’ai pu voir niveau châssis est propre, il y a encore les plastiques en dessous, il manque juste un caoutchouc de point de levage, pas de rouille à première vue !

– Intérieur :

Passons à l’intérieur de la voiture, finition cuir des sièges qui sont manuels. Plastiques couleur alu.

Elle a quelques options comme le régulateur de vitesses, commandes au volant.

Pour ceux qui ont eu l’œil, c’est bien une boite automatique !

Le poste radio cassette d’origine est toujours là, avec le chargeur CD dans le coffre mais il manque le tiroir.

Les sièges avant sont en assez bon état, le cuir n’est pas déchiré mais il mérite une restauration.

Les traces sur la banquette arrière sont des traces de pattes de chien, un lavage et c’est parti.

Il manque une partie du bouton de lève vitre arrière droit, qui d’ailleurs ne fonctionne pas même depuis la console centrale, coïncidence ou fait exprès, on verra. C’est chose courante comme problème sur E46.

Rien de particulier dans le coffre, elle a une galette en roue de secours plutôt qu’une 5e jante.

– Baie moteur :

La baie moteur est « dans son jus », chose que j’apprécie plus qu’une baie moteur super propre qui peut cacher de nombreux défauts (fuites etc…). On retrouve le moteur M54B25 et ses périphériques, le filtre à air est de type origine. Le vase d’expansion est vide, reste à déterminer si il fuit (chose courante chez BMW) ou si le moteur a un joint de culasse. Le calculateur moteur se reprogramme très facilement, il y aura droit pour sur !

Le porte filtre à huile suinte, encore une chose courante sur ces moteurs, typique d’une fuite de son joint.

– Le projet :

Alors par rapport au projet drift, c’est celle-ci qui va être utilisée étant donné qu’elle a presque tout ce qu’il faut, le châssis LHD, le moteur, le pont court, manque juste la boite manuelle.
Je vais avoir la possibilité de rouler avec sur la route car elle n’a pas de carte grise de retard, ce qui permettrait de réduire le cout des sorties ou je n’aurais pas l’obligation de la transporter.

Dans un premier temps il faut que je règle tous les problèmes qu’elle a, car j’ai du aller la chercher sur plateau :
– Elle ne peut pas bouger d’elle même, le moteur tourne sans problèmes mais la boite ne fonctionne pas. Elle fuit également l’huile.
– Le bloc compteur ne fonctionne pas, seul le rétro éclairage, témoin ABS et airbag s’allument, autrement rien.
– Le lève vitres arrière droit ne fonctionne pas et le bouton n’est pas complet.
– Les ampoules de croisement ne s’allument pas.
– Le clignotant droit clignote vite malgré que les 3 ampoules s’allument.
– Pas de ventilation et le compresseur de clim ne s’enclenche pas.
– Le vase d’expansion est vide.
– Code défaut sur le capteur d’arbres à cames d’échappement.
– La centralisation de portes ne fonctionne pas à la clé, et le barillet tourne dans le vide.

Voilà pour les défauts constatés pour l’instant, j’ai pas encore pu rouler avec ou pu tester certaines fonctions donc il y a peut-être d’autres problèmes. On verra après pour les papiers et commencer les modifications.

3 réflexions sur “BMW E46 325I

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s