[IS200] Prépa compresseur (partie 3)

Certains l’ont vu, je me sépare du projet compresseur. Je tenais malgré tout à partager les idées que j’avais pour le terminer.

Bien que j’aurais aimé aller jusqu’au bout pour expérimenter le montage compresseur, une occasion s’est présenté à moi, j’ai du faire un choix. Il restait une bonne partie du montage à faire, l’admission, le piping, et bien-sur je comptais y mettre ma touche personnelle.

Admission

Pour l’admission, différentes options sont possibles.

  • Les montages TTE/Bemani ont une boite à air spécifique située au dessus du moteur, comme à l’origine sans compresseur.

On peut acheter une réplique pour retrouver le même montage sur ebay.

A l’intérieur, de la mousse isolation phonique permet de réduire le bruit de l’admission/compresseur.

  • Autre option qui est la plus courante, mettre un filtre à air cylindrique au dessus du moteur. Rank One Performance a d’ailleurs partagé un modèle 3D à imprimer pour mettre une pièce jonction entre la prise d’air d’origine et le conduit du filtre à air 3″. J’approuve pour la simplicité et le coût du montage, le fait que ça garde le principe de l’admission directe, mais côté esthétique c’est pas joli !
  • Pour les RHD, il est possible de mettre le filtre à air derrière le phare droit, impossible sur les LHD sans modifications puisqu’il y a le bloc ABS. Il faut par contre penser au by-pass (absent sur ce montage).
  • L’option que j’avais retenu était d’utiliser une boite à air d’IS300, ça reprend le principe du dessus mais avec une boite à air, mais surtout un montage type origine puisque tous les points de fixations sont déjà présents sur le châssis, en plus la boite à air est prévue pour un moteur 3L, donc elle est suffisamment grosse pour un 2L compressé. Je n’ai trouvé qu’une seule personne à faire ce montage, il lui manque juste l’arrivée d’air d’origine qui se serait retrouvée devant le compresseur, mais pour une raison d’encombrement avec la poulie ça ne passe pas sans modifications. Je supposes qu’il a mis la prise d’air par en dessous la boite à air. Je ne sais pas à partir de quoi il a fait son by-pass, mais au moins il est présent et bien placé.

La boite à air en haut à gauche et la prise d’air en bas à gauche.

Voilà comment se présente le montage de la boite à air sur une IS300.

J’avais fait un montage à blanc sur la RHD bien avant de fabriquer le support, il manque juste la prise d’air, toujours pour une raison d’encombrement avec la poulie compresseur, la prise d’air se place au même endroit que celle du 1GFE au niveau du radiateur.

Sur la LHD, je comptais délocaliser le bloc ABS, j’allais surement devoir décaler le bocal de direction assistée, pour la prise d’air d’IS300 je prévoyais de la modifier pour faire un dégagement au niveau de la poulie compresseur. Pour relier la boite à air au compresseur, l’idée était de faire un coude à 135° en alu, en utilisant un tube alu déjà coudé, diamètre 3″ et l’ovaliser côté compresseur pour le souder à la flange d’origine du compresseur à 4 vis, avec son joint.

Piping / Echangeur

Ici rien de particulier, les montages TTE/Bemani sont suffisants, Rank One Performance reprend le même principe et franchement il n’y a pas possibilité de faire mieux sans revoir toute la face avant de la voiture. De mon côté j’allais le faire avec le moins de jonctions démontables possible pour réduire les possibilités de fuites, donc essentiellement soudé.

By-pass

  • Certains ont testé le by-pass à dépression de mini, qui ne fonctionne pas sur IS200 à cause du papillon motorisé et le calculateur ne le tolère pas par rapport à son principe de fonctionnement.
    Certains compresseurs ont un poumon à double référence, une de chaque côté du papillon, et parfois l’une d’entre elles est géré par un solénoïde commandé par le calculateur, ce genre de montage doit être compatible sur IS200.
  • Le mieux à faire est de prendre un by-pass chez Rank One Performance, réplique du kit TTE/BEMANI qui est relié par câble au papillon d’admission et fonctionne très bien.
  • Mais pour moi qui aime bien faire différemment, et par rapport à mon montage, je comptais utiliser un by-pass de MERCEDES CLK qui est motorisé. Plus d’infos sur ce by-pass dans cet article. Je comptais le mettre sur la boite à air d’IS300 et le relier au piping sous le compresseur.

Cartographie

Le plus simple est de mettre une « Black Box » comme le montage TTE/BEMANI, on peut en trouver une chez Rank One Performance et P.Lindblom. De mon côté j’avais déjà un boitier programmable donc pas besoin d’artifice supplémentaire.

Divers

Il y a une question qui reste en suspend : Est-ce que le circuit d’essence (pompe, circuit sans retour) suffit pour un montage compresseur + conversion éthanol ?

Je sais qu’à partir d’une certaine pression d’air il faut passer sur un montage avec plus grosse pompe à essence + régulateur de pression d’essence + ajouter une durite de retour au réservoir, mais difficile d’estimer si c’est une équivalence à un montage compresseur basse pression (~0,35b) + éthanol.

2 réflexions sur “[IS200] Prépa compresseur (partie 3)

  1. Sympa pour ton retour.

    Concernant le piping, RankOne le vends quasi sans manchons (pas comme sur la photo plus haut).

    Concernant la boite à air, je suis aussi rentré dans cette même réflexion, et hormis faire un gros chantier avec les éventuels problèmes qui cela peux poser (délocaliser le boitier ABS), pas trop d’option possible.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s