[IS200] Stage 0 (partie 3)

Aller je vais encore plus loin dans le stage 0 avec quelques pièces supplémentaires. Petite commande sur Oscaro. Filtre à air, habitacle et plaquettes de freins arrière. Je pensais changer le filtre à essence en vue de mixer de l’E85, mais en fait il ne se change pas, il est localisé dans le réservoir, il fait parti du bloc pompe, et il faut démonter la banquette arrière pour y accéder. Rien n’est dit dans le carnet d’entretien sur le filtre à essence, et vu le prix neuf, c’est que c’est à vie !
10_25-11-2016-25

Elle avait déjà un K&N mais le joint extérieur était pas en bon état, le filtre noir aussi j’ai préféré le changer, ne sachant pas combien de bornes il avait… Du coup j’ai repris un origine, parce que je cours pas après 3cv de gain, si il y en a, et la différence de prix est très importante ça justifie pas de prendre un « performant ».
Une fois changé j’ai déjà noté une différence, j’ai plus le petit à-coup quand je lâche ou remet gaz, mais juste filet de gaz, j’ai pas encore fait un plein pour voir au niveau conso ce que ça donne. Niveau bruit j’ai pas noté de différence.
10_25-11-2016-30

Filtre toujours, j’ai changé celui de l’habitacle, j’avais déjà nettoyé l’ancien en attendant de le changer, pas besoin de dire pourquoi, les photos parlent d’elles mêmes. Pour info il est derrière la boite à gants, tout se fait à la main pas besoin d’outil pour y accéder !
6_29-08-2016 (4) 6_29-08-2016 (2)

Et le nouveau. C’est mes poumons qui vont me remercier !
10_25-11-2016-31

J’ai appris que le système VVTI avait un petit filtre à huile facilement accessible, alors j’ai jeté un œil.
6_29-08-2016 (0)

Après nettoyage. Il était pas obstrué ou autre, mais un petit nettoyage ne coûte rien !6_29-08-2016 (1)

Le freinage avait besoin d’attention, la roue arrière gauche avait un gros bruit de frottement au freinage et à basse vitesse sans freiner, et petit indice d’ou ca peut venir avec un dépôt orange sur la jante…
10_25-11-2016-29

Les anciennes plaquettes, donc il y en a une à la ferraille alors que l’autre a encore pas mal de matière. Merci l’étrier rouillé, la tige coulisseau en est témoin ! Le disque a pas trop pris donc ça va.10_25-11-2016-26

Au moment d’enlever la tige coulisseau l’étrier a cassé, c’est pas super sachant que c’est ce qui maintient la plaquette dans l’étrier…10_25-11-2016-27

Ça tient encore, mais ça reste temporaire j’ai commandé des étriers neufs car ceux-là sont bien rouillés et les plaquettes coulissent plus dans l’étrier et c’est ce qui fait l’usure irrégulière entre les 2 plaquettes.
10_25-11-2016-28

9 réflexions sur “[IS200] Stage 0 (partie 3)

  1. Bonsoir,

    Merci pour toutes les informations publiées, cela m’a été très utile.
    Je viens d’acquerir également une Lexus, je suis en train de faire toute la révision initiale. J’ai mesuré les soupapes et un des cylindres comporte un écart de 0.20mm alors que sur le manuel des spécifications le minimum est de 0.25mm.
    Avez-vous déjà vérifié? Si oui, qu’avez-vous détecté?
    Pensez-vous que dans mon cas cela vaut le coup de tout démonter afin d’ajuster, ou s’il est seulement nécessaire une simple vérification entre chaque révision.

    Merci d’avance.

    Rui Santos

    J'aime

    1. Salut !

      Merci beaucoup pour ton don ça aide beaucoup !

      Alors ça dépend de ce que tu veux remonter, pistons d’origine ou du forgé par exemple. En origine, soit c’est pistons cote standard, donc les dimensions de la RTA, ou si c’est proposé, une cote rectification avec des pistons un peu plus gros nécessitant un ré-alésage des cylindres.
      Dans le cas de pistons forgés, parfois on peut s’en tirer parce que le fabriquant va préconiser un diamètre de cylindres supérieur à l’origine pour laisser les pistons se dilater, avoir volontairement plus de jeu de fonctionnement…

      J’ai pas refait de moteur autre que du SR20DET, CA18DET et EJ20 jusqu’ici, et j’ai pas encore eu l’occasion de démonter un 1GFE ou 2JZ ou autre, dans le cas du CA18DET c’était une réfection basique en origine sans prises de cotes, le EJ20 le bas moteur était un neuf assemblé directement de chez subaru et pour le SR20 là c’était une prépa complète donc trop particulier.

      C’est pour quoi comme utilisation de la voiture ?

      J'aime

  2. Le moteur est d’origine et je veux qu’il reste d’origine avec 140k km.
    Je me suis mal exprimé. L’ácart auquel je fais référence n’est pas sur les cylindres mais sur les soupapes d’échapement. L’écart que j’ai mesuré est entre l’arbre á cames et les deux soupapes d’éhapement du cylindre nº3, elle font 0.20mm au lieu de 0.25mm qui est le minimum. Toutes les autres soupapes sont en accord avec la spécification qui est de 0.25mm á 0.35mm.
    Quelle est ton opinion?
    Ça vaut le coup de rectifier les deux poussoirs de soupapes?

    Merci,
    Rui

    J'aime

    1. D’accord, étonnant de voir moins de jeu, ce serait plutôt l’inverse avec l’usure.
      C’est pas méchant pour le peu, mais si tu es perfectionniste tu peux faire rectifier les pastilles. Tu ne verras pas la différence au comportement moteur, mais c’est juste par principe de le faire. 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s