[INFOS] Versions de balanciers de SR20DE(T)

J’ai eu l’occasion de tomber sur quelques variantes de balanciers de culasse de SR20 durant mes recherches pour le rebuild de mon moteur, c’est l’occasion de partager mes trouvailles.
J’ai pas les moyens d’acheter chaque type de balancier juste pour faire un comparatif, bien que ce serait le meilleur pour les comparer côte à côte et constater les différences, si certains accepteraient de faire don de certaines pièces pour que je puisse faire un comparatif direct entre les différentes conceptions, faites moi signe en commentaire !

 

Balanciers « Standard »

On connait déjà bien les balanciers de SR20 de S13, S14, S15 (atmo ou turbo, avec ou sans déphasage) et Primera, Sentra…

Le balancier permet la jonction entre la came d’arbres à cames et les soupapes, le poussoir situé derrière sert au rattrapage du jeu.

Il y a malgré tout un calage aux soupapes à faire pour mettre les soupapes à niveau pour que le balancier soit parallèle avec la came d’arbre à cames. Il y a 2 types de pastilles, une « guide » (à droite) et une lisse à gauche, ces pastilles dépassent un peu des coupelles de ressorts.

Le contact entre le balancier et la came se fait sur toute la largeur du balancier.

Vue éclatée avec les références.

Des pissettes d’huile (« tuyaux » avec des petits trous) sont présentes au dessus des arbres à cames pour lubrifier les cames dans le but d’éviter un contact direct entre les cames et les balanciers.

Balanciers « à rouleaux »

Ensuite il y a la variante de conception de balanciers présente sur plusieurs NISSAN (Primera, Sentra,…) avec culasses « 2J2 », les balanciers ont des rouleaux (« Roller Rocker » ou « RR » comme on les surnomme).
Je sais que très souvent sur les V8 américains ils mettent des balanciers à rouleaux presque d’office quand ils les préparent, et dans le principe les rouleaux sont préférables car pas de friction entre les cames et les balanciers, du coup il y a presque pas d’usure, et c’est moins bruyant.

Ils n’ont pas l’air d’avoir mauvaise réputation en terme de solidité, par contre ils n’aiment pas un rupteur au delà de 7500tr/min mais c’est surtout à cause des ressorts de soupape trop souples d’origine. Mais ce montage n’est pas répandu alors il y a très peu de préparations avec ces balanciers pour avoir des retours d’expérience variés. A ma connaissance il n’y a que la marque JWT qui fait des arbres à cames performance pour ces culasses.

Le montage est le même que pour les S13, S14 etc, même poussoirs, par contre les soupapes sont 3mm plus courtes (ainsi que les ressorts). Référence NISSAN #13257-2J210 pour les balanciers.

Le montage sur une culasse. La largeur de contact entre la came et le balancier est plus étroite qu’avec des balanciers sans rouleaux. Le calage aux soupapes se fait de la même manière et avec les mêmes pastilles qu’avec les balanciers standard.

A savoir que ces culasses n’ont pas de pissettes d’huile au dessus des arbres à cames, contrairement aux culasses à balanciers sans rouleaux. Ça s’explique par le fait qu’il n’y a pas de frottement entre les cames et les balanciers puisque les rouleaux tournent avec les cames. Alors que sur les culasses à balanciers sans rouleaux, les cames « frottent » contre les balanciers, donc il faut améliorer la lubrification à cet endroit.

Balanciers « GTI-R »

Autre variante cette fois sur les NISSAN Pulsar GTI-R uniquement, les balanciers ont une petite rainure au dessus du pivot.

Cette rainure sert de logement pour un ressort.

Voilà la culasse de GTI-R, la particularité sur ce modèle c’est qu’il n’y a pas de poussoirs hydrauliques, ils sont « fixe » (pivots), et ce d’origine contrairement à toutes les autres culasses de SR20 (hormis la NEO VVL) qui ont des poussoirs hydrauliques. A savoir que ce moteur a été conçu pour faire du rallye, ça donne un peu l’état d’esprit de conception qui a été fait sur cette version du SR20…
On peut voir sur cette photo le pivots, et des petites platines juste en dessous. Les ressorts viennent se loger dans les platines sous les pivots.

Ici la même culasse avec les balanciers et leurs ressorts montés (sauf un en bas à gauche). Cette conception diffère au niveau du calage aux soupapes du coup, étant donné qu’il n’y a pas de poussoir hydraulique pour rattraper le jeu entre les soupapes/balanciers/arbres à cames, le calage aux soupapes est à faire pour mettre de niveau les soupapes, mais aussi pour régler le jeu entre les balanciers et les arbres à cames. On retrouve toujours une pastille « guide » et une pastille lisse mais de conception unique à cette culasse, les pastilles dépassent entièrement des coupelles de soupapes alors que sur les autres culasses les pastilles dépassent à peine des coupelles.
On ne les voit pas sur les photos, mais ces culasses ont également des pissettes d’huile comme avec les balanciers « standard » puisqu’ils n’ont pas de rouleaux aussi sur la GTI-R.

Un gros plan du montage qui permet de bien voir le rôle du ressort. En fait le système du ressort sert à plaquer le balancier sur le pivot dans toutes les circonstances. Le rupteur d’origine sur les GTI-R (>7000tr/min) est plus haut que celui des S14 par exemple (<7000tr/min). Ca équivaut a peu près au principe des « Rocker Arm Stoppers » que l’on peut installer pour les balanciers « standard ».

Vue éclatée, on retrouve donc plus de pièces que sur la version S13, S14 etc…

Un autre schéma tiré de la RTA que j’ai coloré pour distinguer les pièces.

Je lance un appel à quiconque qui se lancerai dans une modification liée à ces balanciers, mixer les montages etc, je serais extrêmement intéressé de suivre cette modification !

6 réflexions sur “[INFOS] Versions de balanciers de SR20DE(T)

  1. Très bien expliqué comme à l école, par contre si la dernière technologie de balancier est utilisé en rallye elle est forcément la plus efficace.
    Là dessus je ne pourrai pas te faire de cours, je n ai pas encore de nissan.
    Pourquoi une pastille plus épaisse que l autre ?

    J'aime

    1. Oui et non, c’est bien mais ça demande de l’entretient car l’usure augmente les jeux donc il faut refaire l’ajustement à un moment ou un autre. Prend exemple des diesels, surtout en camion, dans la vie du moteur il y a aura eu au moins 1 reglage de calage de soupapes de fait. L’avantage de l’hydraulique c’est que c’est plus silencieux et sans « entretien ».
      Tu as l’explication sur les différentes pastilles sur la 3e image.

      J'aime

    1. Oui mais le balancier a besoin d’être guidé latéralement sinon il tient pas en place longtemps.
      Pour la hauteur, tes soupapes sont pas parfaitement identiques en longueur, les sièges de soupape sont pas forcément usinés à la même hauteur non plus, etc…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s