[S14] Passage à l’Ethanol E85

Ça y est j’ai franchis le pas et la ’14 tourne maintenant à l’E85 !
Ça fait longtemps que j’en avais envie, ce carburant est excellent pour une voiture sportive à utilisation régulière, mais j’étais bloqué par le fait que la station la plus proche était à 30km minimum, je pensais à ce moment là passer en flex fuel pour pouvoir mettre ce que je veux en carburant (SP98 ou E85) suivant ou je vais etc sans me soucier du mélange qu’il y a dans le réservoir puisque la carto s’adapterai à la quantité d’E85 présente dans le réservoir. Nistune propose des capteurs à poser sur le circuit d’essence qui se raccorde au calculateur pour ensuite être programmable à souhait.

Mais depuis fin d’année dernière 2 stations juste à côté de chez moi proposent de l’E85 dont une 24/24 donc plus besoin de flex fuel, je pouvais la faire tourner entièrement à l’E85 puisque les stations sont proches.
Je sais pas vraiment ce qui me retenait de faire la conversion plus tôt, le fait de se dire que je pouvais débrider le turbo et mettre des avances à l’allumage de fou alors que j’avais toujours la boite d’origine avec un pied dans la tombe ? Peut-être… En tout cas maintenant c’est fait, ce qui m’a poussé à le faire c’est que le CT est dans 2 mois, j’ai plus de catalyseur et l’E85 pollue moins, ça devrait passer le test de pollution sans catalyseur !

La conversion n’a pas été difficile à faire, j’avais déjà toutes les pièces nécessaires : pompe à essence, injecteurs, un mano AFR et la Nistune. La conversion est faite mais le « processus » total de conversion n’est pas terminé. Déjà il a fallu vider le réservoir au maximum. D’abord j’ai enlevé le fusible de la pompe à essence pour que la voiture tourne et cale pour vider en grande partie le circuit d’essence entre la pompe et les injecteurs, filtre compris donc. Ensuite, débrancher la durite de sortie de la pompe à essence pour en mettre une « externe » qui est reliée à un bidon pour pomper le restant d’essence qu’il y a dans le réservoir. Avec la Nistune il y a moyen d’activer la pompe à essence manuellement, plutôt pratique mais sinon j’aurais alimenté avec la batterie directement. Il reste toujours un peu d’essence dans le réservoir il est pas possible de tout vider sauf en déposant le réservoir ou en le laissant ouvert très longtemps pour que l’essence s’évapore, c’est pour ça que le processus de conversion est pas si simple que ça.

Ensuite remplir le réservoir avec de l’E85, donc bien-sur il faut aller en chercher avant avec un bidon puisque la voiture peut plus rouler. Là il y a pas de secrets, vider le bidon d’E85 par la trappe à essence, c’est plus ou moins propre comme méthode suivant le type de bidon, entonnoir etc utilisé car ça a tendance à couler à côté ! Par contre on m’a conseillé de pas laisser de traces d’E85 sur la carrosserie car ça reste et se voit, contrairement à l’essence ou au pire si la voiture est sale ça se voit que ça à coulé mais une fois lavée c’est parti, l’E85 ça reste !

Ensuite il faut purger le circuit d’essence en tournant la clé dans le neiman pour que la pompe tourne, l’enlever et répéter plusieurs fois jusqu’à ce que le bruit de la pompe ne varie plus, signe que le circuit est purgé, il est temps de la démarrer !

J’ai démarré la mienne avec la même carto que celle à l’essence pour commencer et voir les AFR etc, j’avais même fait tourner la voiture avant la conversion pour que le moteur soit chaud et faciliter le premier démarrage une fois convertie, juste au cas ou le démarrage aurait été difficile. J’ai changé le mode d’affichage de mon mano AFR (AEM Uego) pour qu’il affiche la valeur lambda et non la valeur traduite « AFR essence », car les valeurs AFR entre essence, E85, méthanol etc sont différentes, par exemple la stœchiométrie à l’essence est à 14,7:1 tandis qu’à l’E85 elle est à 9:1, sachant que suivant les stations et suivant les saisons le taux d’E85 change, ils ajoutent plus ou moins d’essence donc on est pas vraiment à 85% d’E85 mais moins que ça. Du coup la stœchiométrie dépend du taux d’E85, moins il y en a plus la stœchiométrie se rapproche des 14,7:1 donc il faut en tenir compte. La valeur lambda pour la stœchiométrie est de ~1 donc c’est assez facile de se situer vu que c’est un chiffre rond, il faut simplement s’habituer aux valeurs lambda, pas simple quand on a toujours été en valeurs « AFR essence » !

Au fur et à mesure de rouler et refaire le plein, le restant d’essence est consommé, j’ai vu les AFR s’appauvrir après quelques dizaines de litres consommés donc il faut ajuster la carto en conséquence progressivement.

J’ai consommé qu’un plein à l’E85 pour l’instant, il me reste à changer le filtre à essence et nettoyé la crépine de la pompe avant de refaire un autre plein, avec changement de filtre et nettoyage de la crépine à nouveau pour vraiment avoir un circuit d’essence propre parce que l’E85 « décrasse » tout le circuit de tout dépôt etc.

 

Quelques infos sur les désavantages de l’E85, il se conserve mal, l’E85 absorbe l’humidité de l’air (donc favorise la rouille), il faut éviter de conserver l’E85 trop longtemps (j’ai pas de temps à donner mais j’irais pas au delà de 1-2 mois personnellement).
La consommation de carburant augmente avec l’E85, dans les 20-30% car il faut plus d’E85 pour produire la même flamme qu’à l’essence, d’ou les démarrages difficiles à froid parfois. Petite vidéo démonstrative.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s