[E-Drift Trike] Le contrôle moteurs

Maintenant que les moteurs sont choisis, on peut définir la taille des contrôleurs qu’il va falloir prendre.

Les moteurs ont besoin de contrôleurs pour être gérés, c’est l’équivalent du calculateur + pompe à carburant d’un moteur thermique.
Dans mon cas avec 2 moteurs, il y a possibilité d’utiliser qu’un seul contrôleur pour les 2 moteurs, mais les performances sont légèrement réduites parce que le contrôleur n’est pas optimal au niveau des capteurs qui lui servent à connaitre la position angulaire des moteurs (1 contrôleur pour 2 moteurs, l’info est combinée). Donc j’ai préféré mettre un contrôleur par moteur. De plus, le fait de doubler les composants permet d’avoir le trike opérationnel en « dégradé » avec seulement une roue motrice, dans le cas ou une roue/contrôleur lâche.

Autre particularité de ces contrôleurs, certains peuvent être réglés au niveau des rampes d’accélération, force de freinage, régénération (recharge batterie), tension de coupure, ampérage maxi etc… via bluetooth, ce que je souhaite avoir pour régler au mieux la motorisation à mon utilisation.

Partant de 2 moteurs de 48V 500W chacun avec la puissance débridable plus tard (~1000W), il faut que les contrôleurs puissent sortir ~1000W chacun minimum.

Donc partant de toutes ces exigences j’ai pris 2 contrôleurs 1000-1500W 48-72V ici. La puissance est supérieure à ce que les moteurs peuvent encaisser pour la fiabilité.

Niveau fonctions, beaucoup de choses intéressantes comme un régulateur de vitesse, boost, éco, régénération, frein, marche arrière, 3 vitesses, limite de vitesse et j’en passe. Ils sont programmables via bluetooth, le module n’est pas fourni avec.

L’intensité nominale est de 50A et de 150A en crête, largement assez pour les moteurs !

Le faisceau de droite regroupe l’alimentation du contrôleur (rouge/noir) et du moteur (bleu/jaune/vert), et à gauche tous les fils d’infos comme l’accélérateur, frein, compteur, vitesses, capteurs hall (position moteur)…

Publicités

Comme à mon habitude, la curiosité me pousse à voir ce qu’il y a à l’intérieur !

La conception de la boite en alu est bonne, elle permet le refroidissement avec les ailettes tout en restant solide. Les contrôleurs sont d’ailleurs étanches grâce à du joint appliqué entre les différentes parties dont les vis.

Le cœur du contrôleur.

Les fils d’alimentation, du contrôleur et du moteur, les soudures sont propres.

 

Publicités

Pour la fixation, j’ai élargi de 6mm un des trou oblong.

L’idée première que j’avais était de faire des brides en impression 3D pour fixer les contrôleurs au cadre, mais je me suis rendu compte que le cadre du trike n’est pas tout à fait symétrique car probablement fabriqué sans gabarit et à la main (les découpes etc…). Donc j’ai pas réussi à refaire le cadre en 3D suffisamment fidèle pour concevoir des pièces de fixation.
Option de rechange extrêmement simple, j’ai pris des « P clips » pour diamètre 20mm et 24mm ainsi que des vis inos tête bombée M6x12mm et leurs écrous.

Voilà la fixation.

Le seul inconvénient d’avoir 2 contrôleurs c’est que je me retrouve avec énormément de fils !

Les câbles d’alimentation sont en gaine (PVC je penses), du coup ils ne se mettent pas en forme facilement.

Pour remédier au problème de câbles trop rigides, j’ai commandé du fil en gaine souple ici.

Même section que d’origine sur les contrôleurs (6mm²), il n’y avait pas de couleur vert donc j’ai pris du gris à la place, le diamètre est 1mm plus grand que les câbles d’origine (7 > 8mm).

Les câbles passent sans problèmes dans le passe cloison des contrôleurs, qui ont une bague d’étanchéité à l’intérieur.

Les câbles changés, pas facile car la forte section requiert un fer à souder de forte puissance (que je n’ai pas), j’ai utilisé un mini chalumeau à la place en faisant attention de ne pas tout brûler autour.

Les câbles sont bien plus maniables, ce qui va faciliter le montage sur le trike.

Autrement je suis satisfait du rendu des contrôleurs sur le trike, c’est symétrique et leur taille n’est pas disproportionnée. Ils rentrent dans le gabarit du trike, ne dépassent pas des roues et j’ai confiance dans leur solidité en cas de léger choc.

Niveau hauteur au sol, ils ne dépassent pas du cadre, donc si je me retrouve à frotter le bas du trike ils seront protégés.

__________________________________

Cet article t’a appris quelque chose ? Supporte ce blog pour qu’il continue à enrichir tes connaissances.

don-paypal1

__________________________________

Une réflexion sur “[E-Drift Trike] Le contrôle moteurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s